Point juridique

Onboarding digital de clients
Questions juridiques pratiques en matière d’exigences de forme

Par Deborah Lechtman
Associée junior au sein de l’étude OA LEGAL
Avocate inscrite au barreau de Genève

Le modèle traditionnel de la gestion de fortune est bouleversé par l’essor de la technologie et l’arrivée notamment de solutions technologiques en lien avec l’onboarding et la conformité règlementaire (« RegTech »). Les solutions digitales proposées par des RegTech ou autres prestataires, telles que les solutions d’onboarding digital de clients (établissement de relations avec les clients via des canaux numériques) ou leur suivi, attirent les GFI (Gérants de fortune indépendants) dans la mesure où elles sont de plus en plus abordables, automatisent certains processus et aspirent à améliorer leur organisation.

Lire la suite

L’utilisation de solutions digitales par les GFI
Questions juridiques pratiques

Par Deborah Lechtman
Associée junior au sein de l’étude OA LEGAL
Avocate inscrite au barreau de Genève

Tant l’essor de solutions digitales que le travail à distance en raison de la situation sanitaire ont fortement favorisé l’onboarding digital de clients1 par les banques et autres établissements financiers. Se pose dès lors la question de savoir si des exigences de forme et de signature pour valider des engagements conclus par voie numérique sont requises par la loi.

Cet article vise à apporter des réponses à certaines questions pratiques sélectionnées en matière contractuelle et d’onboarding digital en particulier pour des établissements financiers tels que des Gestionnaires de Fortunes Indépendants (GFI).

Lire la suite