Le joli printemps de Point de Mire

Le joli printemps de Point de Mire

mai 9, 2022 Non Par Redaction

Nous y sommes. Le magazine trimestriel Point de Mire inaugure sa nouvelle formule, printanière. Les pages sont multipliées, en parallèle des thèmes traités. Le graphisme, les couleurs et les présentations se veulent volontairement modernes, agréables à découvrir, voire parfois étonnants. Notre défi sera votre découverte, foi de nouveau rédacteur en chef. Après plus de 25 années d’existence, le magazine des entrepreneurs de la finance a ainsi décidé de prendre un nouvel élan formel et intellectuel, d’aller vers cet avant qui est l’avenir. Voici pour le décorum.

Car des nouveautés éditoriales font également leur apparition, avec tout autant d’ambition. En Point de Mire ? Ouvrir davantage nos colonnes aux professionnels de la finance, aux analystes, aux penseurs, aux startupeurs, aux dirigeants, aux acteurs politiques, aux professeurs, aux avocats et à tous ceux qui représentent la force et l’expertise de la finance et de l’économie romande aujourd’hui.

Un large spectre, soit. Mais leurs expériences et leurs points de vue seront aussi uniques, distincts et exclusifs qu’enrichissants.

Média scientifique et de relais avant tout, contrôlé par la REMP et avalisé par les autorités à fédérales, notre magazine ambitionne de jouer son rôle journalistique dans les plus belles définitions de ce terme. Nous proposerons ainsi systématiquement une interview au long cours de personnalités influentes ainsi qu’un grand dossier approfondi et dédié à une thématique polémique et d’actualité.

Pour ce numéro 84 nouvelle formule, le menu est garni. Le CEO d’UBS Genève, Jean-François Beausoleil, nous accorde un entretien exclusif. Avec une parole rare, il décrit les défis de «sa» banque universelle, localement omniprésente, et ceux d’une Genève qu’il défend. Un plaidoyer réjouissant. Le dossier de la rédaction, pour sa part, se penche sur les menaces législatives qui commencent à peser sur l’avenir des gestionnaires indépendants. Polémique et problématique.

Enfin, la numérisation du magazine devient une priorité. Notre site internet se muscle, à l’instar de notre présence sur les réseaux sociaux. Point de Mire sera dorénavant votre partenaire informatif chaque semaine par la grâce des outils numériques. Décidément, quel joli printemps!

Edouard Bolleter
Rédacteur en chef