La digitalisation des processus opérationnels dans la prévoyance privée s’accélère toujours plus

La digitalisation des processus opérationnels dans la prévoyance privée s’accélère toujours plus

février 21, 2022 0 Par Daniel Stanislaus Martel

Propos recueillis en exclusivité pour Point de Mire par Daniel Stanislaus Martel

Cette thématique, déjà abordée dans le #80 de Point de mire, intéresse l’ensemble des conseillers en prévoyance privée. PrimeEnergy Advice est un acteur de la prévoyance qui bénéficie d’un important réseau dans ce domaine. C’est une société fille du groupe PrimeEnergy qui propose depuis dix ans des solutions d’investissement écologique avec un ambassadeur de grande qualité en la personne de Bertrand Piccard. PrimeEnergy Advice allie une expertise dans le conseil qui combine l’investissement responsable à des solutions digitales de prévoyance privée adaptées à l’ensemble des besoins de sa clientèle (libre passage 3a). C’est dans ce contexte que nous avons rencontré Tim Jordan, directeur de PrimeEnergy Advice afin de mieux comprendre sa vision stratégique dans le domaine de la digitalisation et des applications dédiées aux recherches d’avoirs de prévoyance auprès des caisses de pension (voir à ce sujet l’article « Solutions » du #80).

Point de mire : Monsieur Tim Jordan, votre solution permet le traçage d’avoirs de prévoyance professionnelle. Quelle en a été l’inspiration, à l’origine ?

Tim Jordan : PrimeEnergy Advice est un cabinet de conseil financier proposant des solutions d’investissement et de prévoyance respectant les enjeux environnementaux et sociétaux d’aujourd’hui pour demain. Dans le cadre de notre activité de conseil global, la prévoyance joue un rôle essentiel.
Il est pour nous fondamental de ne négliger aucun de ses aspects. Aujourd’hui, plus de 20 % des travailleurs ne savent pas où se trouvent leurs avoirs de prévoyance professionnelle. Cela étant combiné à un contexte sanitaire et économique compliqué, nous souhaitions offrir une solution simple, rapide et efficace à nos clients afin qu’ils retrouvent chacun de leurs avoirs du 2e pilier. Voici la genèse de « trouvermonlibrepassage.ch ».

PdM : Comment avez-vous opéré la mise en œuvre et incorporé les modules techniques de «trouvermonlibrepassage.ch » ?

T.J. : L’objectif était de trouver une solution permettant à chacun de réaliser cette demande le plus simplement possible directement depuis son ordinateur ou son smartphone. Nous avons donc travaillé en étroite collaboration avec les autorités compétentes concernées et nos avocats afin d’offrir une plateforme fonctionnelle respectant le cadre légal
et garantissant la confidentialité des données. Nous offrons ainsi une solution complète adaptée aux exigences de rapidité et de facilité d’utilisation attendues de nos jours.

PdM : Quel rôle ce service joue-t-il dans votre modèle d’affaires global ?

T.J. : « La durabilité est au cœur de notre engagement. » Que ce soit dans la relation à long terme que nous instaurons
avec nos clients ou encore au travers des solutions « éco-logiques » que nous proposons, le libre passage n’est pas en reste. Le marché du libre passage représente aujourd’hui plus de 55 milliards de CHF avec plus de 13 milliards non réclamés. Nous sensibilisons donc chacun de nos clients à cette problématique et nous les accompagnons dans leurs démarches afin de leur proposer des solutions de libre passage correspondant à notre philosophie de l’impact investing.

PdM : Quelles ont été les réactions des acteurs de la prévoyance et quelle attitude ont-ils adoptée depuis ?

T.J. : Nous sommes aujourd’hui sollicités par les plus grands acteurs du domaine, désireux d’augmenter leur masse sous gestion. Nous n’avons pas encore notre propre solution de libre passage, cependant nous travaillons avec des partenaires rigoureusement sélectionnés afin de proposer des solutions respectant notre stratégie de création de valeur. Chacun de nos partenaires doit s’engager pour un futur équitable, rentable et durable à travers sa politique d’entreprise ainsi que par les solutions qu’il propose.

PdM : Comment le grand public a-t-il adopté votre plateforme « trouvermonlibrepassage.ch » ?

T.J. : Nous avons aujourd’hui des retours très positifs sur notre plateforme. Ce qui revient beaucoup dans les commentaires et les réactions de nos clients, c’est le côté humain de notre solution 100 % digitale… Après chaque demande effectuée, un conseiller prend contact avec le demandeur afin d’expliquer le processus, les délais et apporter un conseil ainsi que les réponses aux éventuelles questions. Chaque situation, chaque demande est différente et représente un investissement personnel important. Cependant, nous ne pourrions pas apporter de solutions de qualité et adaptées à chaque cas de figure, sans y consacrer le temps nécessaire.

PdM : Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents qui offrent des solutions basées sur la même approche ?

T.J. : Premièrement, nous appartenons au groupe PrimeEnergy qui prouve depuis dix ans qu’il est rentable d’investir dans l’économie verte. Les obligations du groupe ont d’ailleurs été labélisées par la fondation Solar Impulse comme l’une des « 1000 efficient solutions ». Chez PrimeEnergy Advice, nous avons simplement dupliqué cette philosophie dans d’autres domaines comme la prévoyance.
Ensuite, comme évoqué précédemment, le côté humain, combiné à notre solution digitalisée, nous permet d’établir un lien très important avec notre client. Grâce à cette relation, nous pouvons lui présenter notre solution globale et ainsi l’accompagner dans les différents domaines où nous intervenons. Sans oublier la renommée du groupe PrimeEnergy ainsi que celle de notre ambassadeur qui nous apportent une vraie légitimité.

PdM : Pour finir, une question plus générale. Comment voyez-vous l’évolution de la prévoyance privée en Suisse par rapport aux mouvements de flux financiers qui se sont accélérés ces derniers mois ?

T.J. : Aujourd’hui et encore plus avec le contexte sanitaire actuel, la prévoyance est au cœur des préoccupations. Plusieurs études montrent que pour augmenter son capital à la retraite, il faut en investir une partie. Sur des périodes de dix à quinze ans, voire plus, les intérêts que peut représenter un capital investi sont non négligeables et permette d’accroître considérablement sa retraite. Que ce soit pour le libre passage ou pour le 3e pilier. Chez PrimeEnergy Advice, nous proposons simplement de le faire de façon éthique, durable et rentable.

Tim Jordan
PrimeEnergy Advice

Ancien moniteur de ski et d’activités d’eaux vives, actif ensuite dans le domaine commercial puis finalement conseiller en prévoyance, Tim Jordan rejoint naturellement le groupe PrimeEnergy comme conseiller financier en 2019. L’idée de pouvoir combiner sa passion pour la finance et le développement durable prend tout son sens.
Autodidacte et entrepreneur, il devient, en janvier 2020, directeur associé de PrimeEnergy Advice, cabinet de conseil global proposant des solutions d’investissement et de prévoyance « éco-logiques ».
Il fonde en juin 2021 la plateforme « trouvermonlibrepassage.ch », qui permet de réaliser des recherches d’avoirs de libre passage en moins de deux minutes, le tout gratuitement.